Accueil du site > Les comités > Comité jeunes > Samedi 5 février - Réunion Publique « (...)
logo

Samedi 5 février - Réunion Publique « Plus que jamais, solidarité avec la Tunisie » !

Le NPA Jeunes 66 organise une Réunion publique sur l’Intifada Tunisienne, le samedi 5 février à 14h au local la Brêche (NPA), à Perpignan. A St Mathieu, 27 rue François Arago.

TUNISIE, LE PEUPLE S’ORGANISE

En Tunisie, c’est de plus en plus la rue qui décide. Et celle-ci refuse les replâtrages du régime Ben Ali. De partout monte l’exigence d’un démantèlement pur et simple du système précédent et de son parti-État. Bravant le couvre-feu, des manifestants sont venus de tout le pays pour camper sous les fenêtres d’un gouvernement dont ils exigent la démission. Nous laissons la parole à des Tunisiens engagés dans cette révolution. Déclaration constitutive d’un Conseil local et d’un Conseil régional pour protéger la révolution et gérer les affaires (extraits)

SILIANA, LE 16/01/2011

[…] Nous appelons à continuer la lutte et la mobilisation pour s’opposer aux manœuvres qui visent la récupération de notre intifadha et l’instrumentalisation du sang de nos martyrs. Nous rejetons l’installation de Mebazaa (président du Parlement) et la décision de confier à Ghannouchi (ancien Premier ministre de Ben Ali) la mission de la formation d’un gouvernement provisoire se basant sur une Constitution illégale et un Parlement non représentatif. Nous considérons toute unité avec les assassins et les corrompus, un coup scandaleux contre la révolution et une tentative misérable que notre peuple va abattre. Nous appelons également les forces vives à prendre la place qui est la leur, au sein des masses et à assumer leurs responsabilités historiques, politiques, et morales.

Et, suite au vide administratif dans la wilaya* de Siliana, en raison de la fuite de la plupart des fonctionnaires régionaux et locaux corrompus, affiliés au parti RCD, face aux demandes populaires à rendre des comptes judiciaires, Nous déclarons une élection publique  :

  • d’ un conseil local pour la protection de la révolution et la gestion des affaires (de la ville)*,
  • d’un conseil régional pour la protection de la révolution et la gestion des affaires (de la wilaya).

Pour la gestion des affaires de la ville et de la wilaya dans le cadre local et régional et la coordination sur le plan national jusqu’à la rédaction d’une nouvelle Constitution garantissant les droits de toutes les sensibilités nationales et l’élection d’un nouveau Parlement représentatif et populaire.

La détermination des tâches et des plans sera confiée aux membres des conseils élus en consultation avec la base. Vive les luttes de notre peuple sur le chemin de la liberté et de la dignité  !

*ajouté par le traducteur, Mohamed Amami

DÉCLARATION CONSTITUTIVE DU CONSEIL LOCAL PROVISOIRE POUR GÉRER LES AFFAIRES DE LA VILLE DE SIDI BOU ALI

Suite à la décision de confier à Mohamed Ghannouchi, la mission de former un nouveau gouvernement chargé d’organiser les nouvelles élections présidentielles dans le pays  ; Après le vide administratif et de gestion dans les villes de Sidi Bou Ali, wilaya de Sousse  ; Nous, citoyens de la ville de Sidi Bou Ali rassemblés à la «  Place du Peuple  » en ville déclarons  :

  • nous rejetons cette décision qui se base sur une Constitution antidémocratique et impopulaire, et qui ne garantit pas les droits de toutes les sensibilités nationales dans le pays  ;
  • nous refusons la domination du parti au pouvoir et à sa continuation à contrôler la vie politique dans le pays, à travers ses symboles et ses valets dans le gouvernement ;
  • nous élisons, d’une façon publique, un Conseil local temporaire pour qu’il gère les affaires de la cité et pour travailler dans le cadre de la coordination régionale et nationale pour retrouver le fonctionnement normal de la vie civile, économique, culturelle et politique dans le pays jusqu’à ce qu’une nouvelle Constitution d’une société démocratique et populaire ouvre la voie à des élections pour assurer la dévolution pacifique du pouvoir et sans aucun monopole. Et veille à ce qu’il représente l’ensemble des parties nationales. Les fonctions de ce Conseil sont  :
  • La formation de comités de sécurité pour protéger les quartiers,
  • Aider à reprendre la vie économique quotidienne et à assurer les nécessités de la vie quotidienne des citoyens,
  • Assurer la réouverture des institutions civiles (banques, hôpitaux, municipalités, écoles, instituts, …)
  • Assurer la propreté de la ville,
  • Coordonner avec les conseils locaux et régionaux formés,
  • Communiquer et assurer la liaison avec l’armée nationale tant qu’elle est la seule institution qui veille, aujourd’hui, sur le pays.

Nous décidons de nous répartir sur les comités suivants  :

  • Comité de la propagande et des médias  ;
  • Comité de la communication avec l’Armée nationale  ;
  • Comité de la protection des quartiers  ;
  • Comité de la propreté de la ville  ;
  • Comité de la logistique ;
  • Comité de sensibilisation, d’orientation et de culture.

Nous contacter : 06.11.70.48.92 / contact_npaj66@yahoo.fr / sur facebook taper « Npa-jeunes Perpignan » / http://npa.jeunes.free.fr/


Documents joints

Mots-clés

dans la même rubrique

FANCH SPIP Nous contacter | | Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 Creative Commons License